Comment ?

Quel vitrage pour les fenêtres ?

Parce que votre confort thermique se joue sur des détails, il est important de tout prendre en compte pour ainsi conserver ce confort tant convoité. Rappelons que sur les fenêtres, jusqu’à 15% de déperdition de chaleur se fait sentir. Ainsi, une bonne isolation est primordiale pour éviter l’inconfort. Pour isoler au mieux vos fenêtres, vous devez vous pencher sur la qualité de leurs vitrages.

Le simple vitrage

Concernant le simple vitrage, il est structuré par une seule lame de verre. Avec une épaisseur de 4 à 6 mm, c’est un type de vitrage très répandu sur le marché vu qu’il est très abordable. Cependant, sur le plan de l’isolation, le simple vitrage laisse à désirer du fait qu’il possède un coefficient de transmission de chaleur qui avoisine les 6 W/K.m2.

Bon à savoir : sur le vitrage des fenêtres, il est bon de souligner un point, plus la valeur du coefficient de transmission thermique (Ug) est grande, moins il est performant.

Le double vitrage

Comparé au simple vitrage, le double vitrage offre une meilleure performance thermique. En général, ce vitrage est constitué de 3 couches. Pour la disposition des lames de verre, il y a les deux lames de verre qui sont séparées par une lame d’air et l’épaisseur du vitrage varie d’un modèle à un autre. Cette structure avec un air entre deux verres permet une meilleure isolation des vitres de vos fenêtres vu que l’air est un excellent isolant. Pour les dimensions, les plus courants sont les modèles 4/12/4 et 4/16/4. Ainsi, vous aurez à votre disposition un vitrage avec une épaisseur de 20 ou 24 mm selon votre choix. Mais si vous voulez un vitrage plus isolant, vous pouvez également choisir les modèles de 28 mm d’épaisseur.

Pour de ce qui est comparaison, le double vitrage propose deux fois plus d’efficacité que le simple vitrage au niveau de l’isolation avec un coefficient de transmission thermique de 2.8 W/K.m2. Mieux encore, il est également possible de remplacer l’air par du gaz d’argon pour obtenir un Ug de 1.2 W/K.m2 ou bien par une couche d’oxydes métalliques sur l’une des faces intérieures du double vitrage qui renforce cette valeur à 1 W/K.m2.

Le triple vitrage

Pour le triple vitrage, il se définit par une structure de trois lames de verre sont entre chaque verre il y a deux couches d’air. Pour les épaisseurs, vous pouvez choisir le modèle de 32 mm (4/10/4/10/4) ou bien le modèle de 36 mm (4/12/4/12/4). Avec une valeur de l’Ug de 0.7 W/K.m2, le triple vitrage propose la meilleure isolation parmi les différents types de vitrage qu’on trouve sur le commerce.

Mais le triple vitrage n’est pas très convenable sur le côté de la transmission de la luminosité naturelle à la maison. Aussi, il est un peut lord donc il vous faut des menuiseries qui peuvent s’adapter à ce type de vitrage. Donc pour le choix du vitrage de vos fenêtres, il faut être précis sur les critères pour ainsi éviter l’inconfort.